Parmi les différents traitements en médecine esthétique, les lasers sont utilisés à des fins esthétiques au niveau du visage pour corriger les rides, les imperfections ou pour retendre la peau. Ces lasers « épluchent » en abrasant les couches supérieures de la peau.

Définition et objectifs du laser facial cosmétique

Définition du laser

Un laser est un traitement qui abrase la peau par l’action de la chaleur. On le distingue du peeling, qui abrase chimiquement la peau.

Objectifs du traitement facial au laser cosmétique

    Lissage du visage et correction des rides superficielles :

  • Les paupières, les lèvres, le lobe frontal et la zone du menton sont les préoccupations les plus courantes.
  • Corrige les rides profondes en abîmant la peau sous l’action du soleil
  • Correction des taches faciales
  • Correction des cicatrices faciales : cicatrices « capitonnées », cicatrices d’acné.
  • Resserre la peau avec un effet tenseur, équivalent à une exfoliation

Quels lasers sont utilisés pour traiter le visage, en particulier les rides ?

Les traitements laser cosmétiques les plus efficaces

  • Lasers CO2 ultra-pulsés ou scannés
  • Laser à l’erbium

Ces traitements sont à la fois efficaces et lourds, car la surface de la peau est décollée avec une brûlure contrôlée. Dans ce cas, la peau se reconstruit et il faut deux semaines, parfois plus, pour reprendre une activité normale.

Un traitement laser plus doux : le photorajeunissement !

    Lumière pulsée intense : la technologie de choix d’aujourd’hui !

  • éclair
  • Laser NdYAG
  • laser à colorant pulsé

Les lasers de photorajeunissement ont des effets très superficiels, essentiellement des effets sur l’épiderme. Ils sont beaucoup moins agressifs que les lasers CO2/erbium, mais ils ont moins d’impact. Ils n’entraînent pas de complications importantes. Ils n’ont pas besoin d’anesthésie, ils n’ont pas besoin d’expulsion sociale. Ils donnent un coup d’éclat et agissent sur le teint en créant un effet rafraîchissant et en agissant sur les ridules. Ils ne traitent pas les rides profondes.

Comment les lasers traitent-ils les rides du visage ?

Au Centre esthétique paris, le Traitement est contrôlé par ordinateur

Le faisceau laser détruit la couche supérieure de la peau, l’épiderme, par photovaporisation contrôlée, et peut atteindre l’épiderme, selon la cible visée : c’est une brûlure centrale pilotée par ordinateur !

La profondeur d’évaporation est contrôlée par le nombre de passages du faisceau laser, l’énergie émise et sa densité.

cicatrisation après passage laser

La couche superficielle endommagée se régénère grâce au phénomène naturel de cicatrisation des cellules restantes dans le derme et au niveau des cheveux et des glandes sébacées : c’est la réépithélialisation ou réépithélialisation. A ce stade, la peau est encore fragile.

    C’est cette restauration de la surface de la peau qui va créer un aspect plus lisse : c’est un lissage qui a pour vertu de faire disparaître plus ou moins les imperfections que l’on souhaite traiter.

    De plus, la cicatrisation dermo-épidermique va s’opérer avec une certaine contraction de la peau, véritable effet de « tension » cutanée, différent et plus ou moins prononcé selon les cas.

Résultats du traitement cosmétique au laser du visage

Après quelques mois, les résultats définitifs montrent une peau plus lisse, bénéficiant d’un effet raffermissant, avec une épaisseur d’épiderme normale.

Le but de ces traitements est d’apporter une amélioration, pas la perfection.

    Si vous utilisez une thérapie au laser CO2 ou erbium : désocialisez-vous pendant 2 semaines. Mais les résultats sont incroyables. Les résultats définitifs sont disponibles après deux mois. Les résultats durent de 3 à 5 ans, selon la qualité de la peau.

    En cas de photorajeunissement : pas de désocialisation. Le résultat est une explosion, mais pas aussi spectaculaire qu’un laser CO2 ou Erbium. Les résultats sont obtenus dès la 3ème séance (en moyenne, 5 séances à 1 mois d’intervalle sont nécessaires).

Quels traitements peuvent être associés au laser facial ?

Les lasers sont un traitement superficiel de la peau, et bien sûr, peuvent être associés à des techniques de traitement des peaux relâchées liées au vieillissement, comme le lifting, la blépharoplastie. Il peut également être combiné avec d’autres techniques, telles que les produits de comblement injectables ou le Botox.

Où est effectué le traitement au laser?

Nous effectuons tous les traitements au laser dans notre clinique dédiée au laser.

Les intérêts sont multiples :

  • La dernière génération de lasers, grâce au partage de machines entre chirurgiens
  • Une variété d’options laser pour s’adapter à chaque patient
  • Maintenance optimale et sécurité du laser, la responsabilité de la clinique

Comment se déroule un traitement esthétique au laser du visage?

Nous résumons le processus dans notre tableau d’utilité laser.

Avant la chirurgie :

Nettoyage de la peau, crème AHA ou vitamine acide, couverture antibiotique, couverture anti-herpès dans les 2 ou 3 semaines précédant le laser CO2 ou Erbium.

En cas de photorajeunissement, ne vous inquiétez pas

anesthésie

Sous anesthésie locale, loco-régionale, générale ou neuroleptanalgésie.

Le photorajeunissement ne nécessite pas d’anesthésie.

séance laser

Nettoyage et désinfection de la peau. Installer des draps stériles

Consignes de sécurité:

  • Protéger les yeux du patient (protecteurs cornéens lubrifiés), les cheveux, les cils et les sourcils, les dents (compresses humides)
  • Protection des yeux (lunettes) pour l’opérateur et toutes les personnes présentes dans la salle,

Polissage laser :

    Cela se fait à l’aide d’un téléphone informatique.

    Le chirurgien dirige le faisceau laser sur la zone à traiter ; la taille et la forme du spot laser, choisies par l’opérateur, vaporisent la surface cutanée : il s’agit d’un type de photovaporisation, c’est-à-dire d’abrasion thermique.

    Le contrôle de la profondeur de vaporisation est informatisé : il est obtenu en faisant varier l’énergie émise, la densité d’énergie, la densité du spot laser et le nombre de passages.

    Cette profondeur dépend de la taille du défaut à corriger, de la zone à traiter, de la qualité de la peau et des objectifs visés. Après chaque passage, il est évalué, ainsi que la rétraction dermique, et les paramètres peuvent être modifiés si le chirurgien décide d’augmenter le passage.

La séance laser se termine

Dans le cas des lasers CO2 ou erbium, une exposition du derme peut être constatée à la fin de l’ablation laser, ce qui peut provoquer des saignements. Ce derme doit être recouvert et protégé :

  • Soit par un pansement occlusif, sec ou gras, et à refaire quotidiennement en raison d’une exsudation abondante.
  • Soit par un pansement ouvert, qui consiste en une application répétée de vaseline plusieurs fois par jour.

Dans le cas du photorajeunissement, la peau est légèrement rosée et il n’est pas nécessaire de changer de pansement.

Suivi après un traitement esthétique au laser du visage

En cas de photorajeunissement

    Il n’y a pas d’exclusion sociale.

    Il peut n’y avoir qu’une petite quantité de rougeurs pendant quelques heures après le traitement, mais elles disparaissent rapidement, généralement le soir après le traitement.

En cas de thérapie au laser erbium ou CO2

    Immédiatement après le traitement, l’abrasion expose le derme : cela provoque des rougeurs, des œdèmes et des suintements.

    Des soins locaux à base de corps gras ou de pansements seront administrés jusqu’à cicatrisation complète en 10 à 15 jours, ce qui nécessite une expulsion sociale.

    Sous la bonne direction de votre chirurgien, ce soin topique empêchera l’apparition de croûtes, même si les croûtes ne sont pas ce que nous voulons, elles finiront par se former et ne doivent pas être arrachées pour respecter la cicatrisation sous-jacente qui se déroule à la place. cicatrices résiduelles. .

    Un maquillage et une protection solaire adaptés sont recommandés à partir du 10ème jour pour masquer un érythème d’intensité variable (un aspect rouge ou rose de la peau après 1 à 2 mois de traitement voire plus n’est pas une complication mais un phénomène ultérieur normal).

    Un traitement général (antalgiques, anti-inflammatoires, antibiotiques, antiherpétiques, antiprurigineux) est prescrit en même temps.

    En quelques semaines, la peau peut être inconfortable, sèche, squameuse, irritable et intolérante aux produits de beauté habituels. Une éruption cutanée accompagnée de rougeurs et de chaleur peut durer plusieurs mois.

    Concernant l’exposition au soleil, un évitement pendant 6 mois et une protection avec un écran solaire complet sont recommandés.

    Sur le plan psychologique, cette phase ultérieure est parfois difficile pour le patient : Lors de la consultation de suivi, votre médecin sera présent pour vous apporter l’aide et les conseils nécessaires au bon traitement.